Le thé au bon soin de notre cœur

16 décembre 2020 Actualités

Chaque seconde, 25 000 tasses de thé seraient consommées dans le monde. Saviez-vous que le thé représente la deuxième boisson la plus consommée au monde, après l’eau ? Voilà qui tombe à point : le thé est justement l’ami de notre cœur et de notre système cardiovasculaire, grâce notamment aux polyphénols qu’il renferme. Explications sur les bienfaits de cette boisson. 

Noir, vert ou blanc, quelle que soit leur couleur, les thés proviennent tous d’un même arbuste originaire d’Extrême-Orient : Camellia sinensis. Ses feuilles sont particulièrement riches en catéchines, une famille de substances reconnues pour leurs vertus anti-oxydantes et dont les membres se nomment notamment ‘polyphénols’ et encore ‘flavonoïdes’. Ces molécules protègent ainsi notre organisme des radicaux libres, ces électrons isolés qui produisent des réactions en chaine, en cause notamment dans le vieillissement des cellules et dans l’apparition de certaines maladies liées à l’âge comme l’athérosclérose.

 

Tension artérielle, cholestérol…

De nombreux travaux mettent en évidence les mécanismes qui expliquent ainsi la diminution des facteurs de risques de maladie cardiovasculaire grâce aux catéchines du thé, vert notamment. Ces propriétés antioxydantes interviendraient en effet pour prévenir l’oxydation du cholestérol LDL – le mauvais des deux – mettant à mal le processus d’athérosclérose. Une méta-analyse comprenant près de 260 000 personnes interrogées par questionnaire  a également suggéré une augmentation de la mortalité cardiovasculaire de 19% chez celles et ceux qui ne consomment jamais de thé. En revanche, les buveurs de thé vert (plus de 4 tasses par jour) verraient leur risque d’infarctus du myocarde chuter de 32% par rapport aux abstinents. Celui d’AVC ? Moins 36% !

 

Les résultats des travaux sont toutefois à prendre avec un certain recul, devant l’hétérogénéité des populations comme des préparations à base de thé. Il n’en reste pas moins, comme le conclut l’Institut de Cardiologie de Montréal, que : « boire quelques tasses de thé quotidiennement (sans lait ni sucre ajouté), en conjonction avec une saine alimentation et de bonnes habitudes de vie pourrait être bénéfique pour la santé ».

 

 

 

Sources :