Vous êtes vulnérable à la Covid-19 : quelles démarches entreprendre pour vous protéger ?

20 novembre 2020 COVID-19

Pour les personnes à risque de développer une forme sévère de la Covid-19, il est possible de bénéficier du dispositif d’activité partielle ou d’un arrêt de travail à titre préventif. Voici comment procéder.
 

Qui est considéré comme personne vulnérable ?

Vous avez plus de 65 ans, êtes enceinte de plus de 6 mois ? Vous souffrez d’une pathologie chronique (maladie cardiovasculaire, diabète, obésité, pathologie respiratoire chronique, cancer évolutif sous traitement) ou vous êtes atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise ? Si vous présentez l’un des critères de vulnérabilité (cf. tableau 1), vous faites donc partie des personnes à risque de développer une forme sévère de la Covid-19. Pour vous protéger, vous devez être prudent et éviter tout contact non indispensable. Aussi, afin de vous prémunir au mieux, plusieurs solutions sont possibles :

 

Si vous êtes salarié(e) :

Si vous êtes salarié(e) et que le télétravail n’est pas envisageable pour votre poste, il existe deux solutions :

  • Soit des mesures de protection complémentaires sont prises par votre employeur pour vous permettre de travailler en présentiel en toute sécurité. Parmi elles, la mise à disposition de masques chirurgicaux par l'entreprise, un aménagement du poste de travail avec un bureau individuel, le nettoyage et la désinfection des surfaces de travail au moins en début et en fin de poste…
  • Soit vous êtes placé(e) en chômage partiel. Dans ce cas, demandez à votre médecin de vous rédiger un certificat d'isolement. Vous pourrez ainsi le soumettre à votre employeur qui se chargera d’effectuer les démarches. Ce qui vous permettra de rester confiné(e) à votre domicile.

Si vous habitez avec une personne vulnérable, votre employeur doit favoriser le télétravail. Il vous faut dans ce cas fournir à votre employeur un certificat rédigé par votre médecin indiquant que vous faites partie des personnes concernées.

 

Si vous n’êtes pas salarié(e) ou si vous travaillez dans la fonction publique :

Si vous n’êtes pas salarié(e) et que vous êtes profession libérale, artisan-commerçant, professionnel de santé, artiste auteur, stagiaire de la formation professionnelle, gérant salarié, agent de la fonction publique ou contractuel de droit public présentant un risque de développer une forme grave d'infection, vous pouvez bénéficier d’un arrêt de travail à titre préventif et de l’indemnisation associée.

En effet, si vous ne pouvez pas exercer votre activité sur votre lieu de travail en raison de l’absence de mesures de protection renforcées, et que vous ne pouvez pas télétravailler, votre médecin peut effectuer la déclaration d’arrêt de travail pour vous. Vous pouvez également vous rendre directement sur le téléservice declare.ameli.fr pour en faire la demande. « L'arrêt de travail peut être établi à compter du 12 novembre 2020 pour une durée maximale de 21 jours », précise l’Assurance-maladie. « L'indemnisation se fait sans délai de carence, et ce jusqu'au 31 décembre 2020. »