Rire de bon cœur

06 mai 2020 Actualités

Saviez-vous qu’un enfant riait jusqu’à… 400 fois par jour. Un adulte ? Moins de 10 ! De quoi désenchanter la Fédération française de cardiologie (FFC), selon laquelle le rire serait excellent pour le cœur ! Alors, pas question de laisser passer une bonne occasion de rire !

Le rire agit en effet sur notre niveau de stress qui représente un facteur de risque cardiovasculaire majeur, de par son impact sur notre rythme cardiaque et sur notre pression artérielle. Le rire lui, va venir en contrepoids, stabilisant le premier et diminuant la seconde. Sur le balancier des hormones, il va également abaisser la production de cortisol, à l’origine du stress et libérer les endorphines, associées au bonheur.

 

Son action se porte jusqu’au niveau des vaisseaux sanguins. Sous l’effet du rire, ces derniers auraient tendance à dilater leur diamètre de 30% à 50%. De quoi largement favoriser la circulation sanguine vers les organes, le cœur notamment.

 

 

 

Effet apaisant

Sur le plan musculaire, le rire sollicite toute notre cage thoracique, relâche les tensions, notamment au niveau des épaules. Caractérisé notamment par une brève inspiration puis une longue expiration, il se rapprocherait même des bienfaits du yoga ! Il existe d’ailleurs une discipline appelée le Yoga du rire : elle combine le rire avec la respiration associée à cette pratique. De quoi bien oxygéner notre organisme et se sentir énergique.

 

Alors surtout, ne vous privez pas de rire. Recherchez toutes les occasions et pratiquez l’autodérision ! C’est un excellent médicament pour le cœur comme l’a notamment montré une étude japonaise réalisée auprès de 21 000 personnes de 65 ans et plus. La prévalence de maladie cardiaque est augmentée de 21% parmi celles et ceux qui rient le moins, chaque jour.

Pour le risque d’accident vasculaire cérébral, c’est une élévation de 60% ! Convaincus ?

 

 

 

Sources :