Prenez soin de votre cœur pendant les vacances d’été

02 juillet 2020 Actualités

L’été rime souvent avec vacances, détente et bons moments. Mais il implique également des changements importants dans nos comportements et nos habitudes de vie : exposition au soleil, altitude, davantage d’efforts, plus d’activités en extérieur, apéro… A travers cet article, nous vous livrons les clefs pour adopter les bons gestes cet été et minimiser le risque sur votre santé cardio vasculaire.

Attention aux périodes de grande chaleur

"Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort", rappelle la Fédération française de cardiologie (FFC). Ce risque est important pour les personnes âgées, les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou d’hypertension artérielle et les enfants.

Pour prévenir ces coups de chaleurs, quelques règles simples sont à respecter :

  • S’hydrater : boire de l’eau et des boissons sans sucre (le café, le thé et l’alcool sont à éviter du fait de leur effet diurétique) ;
  • Se protéger du soleil : rester à l’ombre, porter un chapeau et des vêtements légers et amples, éviter de sortir en 12 et 16 heures (ensoleillement maximal) ;
  • Faire baisser sa température : rester au frais dès que possible, prendre des douches tièdes, se passer des linges humides sur le corps ;
  • Limiter les efforts physiques : pas d’effort trop soutenu ou brutal, s’échauffer et pratiquer progressivement, se ménager des pauses régulières.

 

Activité physique et chaleur

L’été est souvent une période propice à la reprise d’une activité physique plus soutenue : marche, nage, raquette, volley… Cependant, la pratique d’une activité physique en pleine chaleur peut très vite s’avérer dangereuse et nécessite certaines précautions :

  • Préférer l’activité à l’ombre, le matin ou le soir : à éviter absolument, le sport en début d’après-midi ;
  • Boire de l’eau tout au long de l’exercice par petites gorgées, même sans sensation de soif : 1,5 litres d’eau par heure en moyenne ;
  • S’asperger d’eau régulièrement : arroser le visage mais aussi la nuque afin de faire baisser la température du corps et retirer la sueur du visage ;
  • Porter des vêtements légers pour favoriser l’évaporation de la transpiration ;
  • Surtout ne pas oublier de bien adapter son rythme et réduire l’intensité de l’activité.

 

Attention au sel

L’été nous changeons également nos habitudes alimentaires : Apéro, chips, saucisson, olives, barbecue, pique-nique… Les occasions de consommer trop de sel sont nombreuses et cela peut nuire gravement aux artères et au cœur. D’après l’OMS, les adultes devraient consommer moins de 5 à 6 g de sel par jour, soit un peu moins d’une cuillère à café. Mais dans les faits, en moyenne, nous consommons chaque jour environ 8 à 9 g de sel. Voire plus pour les gros consommateurs !

Quelques astuces vous permettront de vous faire plaisir tout en limitant le sel :

  • Préparez vous-même vos repas à partir d’aliments frais ;
  • Privilégiez des herbes aromatiques, épices ou aromates pour relever le goût de vos plats ;
  • Le sel de table peut aussi être remplacé par du sel diététique au goût similaire mais qui ne contient que 30% de chlorure de sodium. Soyez cependant très vigilants à la composition de certains sels de régime à basse de potassium ; si vous prenez un médicament à visée cardio-vasculaire pour l’hypertension artérielle : parlez-en à votre pharmacien ou à votre médecin généraliste qui saura vous conseiller.

 

Rester observant à ses traitements

Pour les personnes qui suivent un traitement pour une maladie cardiovasculaire, il ne faut surtout pas l’interrompre ou changer la fréquence de prise de vos médicaments.

Voici quelques recommandations pour assurer la continuité de vos traitements en vacances :

  • Faites un point avec votre médecin avant de partir en voyage ;
  • Prévoyez le bon nombre de boîtes de médicaments ;
  • Anticipez l’impact d’un décalage horaire éventuel sur vos horaires de prise de médicaments ;
  • Conservez vos médicaments habituels à proximité, même pendant le trajet ;
  • Voyagez avec votre dossier médical et vos ordonnances ainsi que leur Dénomination Commune Internationale (DCI).

 

Sources