De l’hypertension artérielle avant 40 ans ? A prendre au sérieux !

22 novembre 2018 Actualités

Etre atteint d’hypertension artérielle avant 40 ans est lié à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires dans les 10 années qui suivent
 

Le lien entre hypertension artérielle (HTA) et risque de maladie cardiovasculaire est établi depuis longtemps : selon la littérature, avoir de l’hypertension quand on est jeune adulte n’impacte que faiblement le risque cardiovasculaire à 10 ans.  Or, de nouveaux éléments viennent bousculer ces certitudes ; des chercheurs américains[1] et des chercheurs sud-coréens[2] ont mis en évidence dans des études cliniques différentes, publiées au début du mois de novembre 2018, un lien entre cette affection de la tension artérielle et les pathologies cardiovasculaires 10 ans plus tard

En effet, un lien statistique a pu être établi entre le fait de présenter chez des jeunes adultes (avant 40 ans) des tensions artérielles supérieures à la normale à des degrés variables et l’apparition de complication au-delà de 10 ans de suivi par rapport à ceux ayant une tension normale.

Mais quelle tension est considérée comme normale ?

Cette normalité dépend des recommandations de santé appliquées dans le pays dans lequel le patient est suivi.

En effet, en France l’hypertension artérielle (HTA) est définie de manière consensuelle comme une pression artérielle (PA) ≥ 140/90 mmHg mesurée en consultation et qui persiste dans le temps d’après l’HAS (la Haute Autorité de Santé). Alors qu’aux USA, les nouvelles recommandations américaines de 2017 de l’AHA (Association américaine de cardiologie) précisent que l'hypertension artérielle est déclarée au-delà de 120 mmHg en systolique et 80 mmHg en diastolique.

 

 

 

 

 

 

Tableau isolé de la publication de Chiolero dans Medecine&hygiene en 2003.

 

Pour les jeunes et les moins jeunes :

  • Limiter sa consommation de sel, d’alcool, de produits gras et sucrés
  • augmenter sa consommation de fruits et légumes,
  • arrêter de fumer
  • pratiquer une activité physique régulière

participent entre autres au maintien d’une tension normale!

De même que faire contrôler tous les ans sa tension avec son médecin devrait devenir un automatisme.

En effet, le dépistage précoce et la prise en charge de l’HTA contribuent à l’allongement de l’espérance de vie.

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/11/06/une-hypertension-arterielle-avant-40-ans-augmente-le-risque-cardio-vasculaire-10-ans_862523?xtor=EPR-1-%5BNL_derniere_heure%5D-20181106&utm_campaign=NL_derniereheure&utm_source=qdm&utm_content=20181106&utm_medium=newsletter

 

[1]Association of Blood Pressure Classification in Young Adults Using the 2017 American College of Cardiology/American Heart Association Blood Pressure Guideline With Cardiovascular Events Later in Life; Yuichiro Yano JAMA nov 2018

https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2712542

[2] Association of Blood Pressure Classification in Korean Young Adults According to the 2017 American College of Cardiology/American Heart Association Guidelines With Subsequent Cardiovascular Disease Events Joung Sik SonJAMA nov 2018

https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2712544