S’informer pour consommer plus sain

24 avril 2018 Actualités

Selon l’OMS, « l’adoption d’un régime alimentaire sain pendant toute la durée de la vie contribue à prévenir toutes les formes de malnutrition, ainsi qu’un grand nombre de maladies et pathologies non transmissibles ».
 

Depuis 2001, la France a mis en place une politique nutritionnelle déclinée en 4 programmes nationaux nutrition santé (PNNS) successifs dont l’objectif est d’améliorer l’état de santé de la population française en agissant sur la nutrition, qui est l’un de ses déterminants majeurs. Pour faciliter sa compréhension auprès de la population, des repères de consommation ont été mis en place et récemment actualisés en mars 2017 par le Haut Conseil de Santé Publique. (Pour en savoir plus cliquez ici )

 

Parmi l’offre alimentaire proposée dans le commerce, certains produits sont meilleurs que d’autres pour notre santé. Les étiquettes nutritionnelles renseignent sur la composition de l’aliment, mais il n’est pas toujours facile pour les non-initiés de les comprendre.

 

Il existe cependant des solutions permettant de nous aider dans nos choix alimentaires. La mention du nutriscore sur les emballages alimentaires en est une mais vous pouvez également vous référer à des applications mobiles telles que Yuka et Open Food Facts, qui après avoir scanné le code-barres du produit, vont analyser la composition, la traduire et informer sur la qualité des différents ingrédients.

 

Open Food Facts

 

Base de données de produits alimentaires dite Open Source : ouverte et accessible à tous, elle est disponible en cliquant ici

Alimentée par des volontaires, elle répertorie les ingrédients, les allergènes, la composition nutritionnelle et les informations figurant sur les étiquettes des aliments.  Elle recense pour le moment un total de 75 000 produits.

Elle renseigne sur la composition, la valeur nutritionnelle, la présence d’additifs, et sur l’impact environnemental (origine) des aliments et intègre également le fameux Nutriscore !

 

Yuka

 

Cette application utilise la base de données d’Open Food Facts et note les produits sur 100, selon plusieurs critères : la qualité nutritionnelle (se basant également sur le nutriscore), les additifs (se basant sur Le Nouveau guide des additifs, d’Anne Laure Denans), et les labels bio.

Elle présente les qualités et les défauts des aliments. Au-delà de savoir si le produit en question est trop sucré, trop salé ou trop gras, elle renseigne également sur sa teneur en additifs sans impact, douteux ou nocifs.

La valeur ajoutée de l’application réside dans sa capacité à proposer d’autres alternatives, meilleures pour la santé : si vous scannez un produit jugé mauvais, l’application vous propose un produit similaire mais meilleur pour la santé. L’application réalise également une synthèse des achats sur les 30 derniers jours et répartit les produits en fonction de leur impact sur la santé.

 

Les deux applications sont disponibles sur Android et iOS.